Tests d’Intrusion VS. Analyses de Vulnérabilité

Table des Matières

Alors que de plus en plus d’organisations intègrent les technologies dans leurs activités, la cybercriminalité est devenue une menace considérable pour les entreprises de toutes tailles. 81 % des chefs d’entreprise interrogés déclarent que l’utilisation croissante des technologies introduit des vulnérabilités plus rapidement qu’elles ne peuvent être sécurisées. Afin de prévenir des incidents potentiellement coûteux, il est devenu essentiel de procéder à des évaluations régulières de votre cybersécurité.

Les scanners de vulnérabilité et les tests d’intrusion sont les techniques les plus courantes pour découvrir et corriger les failles de cybersécurité dans vos technologies. Bien que certaines similitudes existent entre les deux, elles sont souvent interprétées à tort comme une seule et même chose, alors qu’elles donnent lieu à des degrés d’analyse très différents.

Les scanners de vulnérabilité sont généralement utilisés par le personnel informatique pour tester les infrastructures de réseau afin de détecter les vulnérabilités connues qui ont pu être introduites au cours de leur mise en œuvre. Les tests d’intrusion, en revanche, identifient les vulnérabilités bien documentées, ainsi que celles qui n’ont jamais été vues auparavant, tout en fournissant des preuves de leur impact potentiel sur votre entreprise.

Voici les principales différences entre un test d’intrusion et un analyseur de vulnérabilité :

Analyse de vulnérabilité

Les analyses de vulnérabilité, également connues sous le nom d’évaluations de vulnérabilité, commencent par l’établissement d’un inventaire de tous les systèmes de votre réseau. Cela peut aller de la configuration des serveurs aux technologies sur lesquelles ils résident, en passant par les différents appareils qui utilisent le réseau. Au cours de l’analyse, chacun de ces systèmes sera testé par rapport à plusieurs bases de données de vulnérabilités connues afin de mettre en évidence les failles de sécurité potentielles.

Principaux objectifs des analyses de vulnérabilité

Une analyse de vulnérabilité répond à trois objectifs principaux, résumés dans le rapport généré par le programme à la fin de l’analyse. Tout d’abord, vous obtiendrez une liste de tous les systèmes détectés par l’analyse, ainsi que les vulnérabilités que l’analyse a pu mettre en évidence dans les modèles et versions spécifiques de ces systèmes et logiciels.

Deuxièmement, l’analyseur de vulnérabilité vous fournira une liste des logiciels non corrigés, ainsi que des appareils qui pourraient potentiellement représenter un risque. Troisièmement, l’analyseur présente une liste de configurations erronées courantes qui pourraient représenter un risque pour votre entreprise. Votre équipe informatique doit évaluer les résultats de l’analyse et déterminer lesquels représentent de véritables menaces pour votre réseau.

Avantages et inconvénients des analyses de vulnérabilité

Lorsqu’elles sont correctement mises en œuvre, les analyses de vulnérabilité peuvent fournir des informations précieuses sur les domaines dans lesquels la sécurité de votre réseau n’est pas à la hauteur. Les analyses de vulnérabilité ne requièrent pas non plus autant d’expertise, ce qui contribue à en faire une solution rentable. De même, les analyses de vulnérabilité ne prennent pas beaucoup de temps, ce qui signifie que vous pouvez les exécuter aussi souvent que nécessaire et agir immédiatement en fonction des résultats.

Cependant, les scanners présentent certains inconvénients et lacunes qu’il convient de connaître. Tout d’abord, l’utilité des données générées par ces outils automatisés est largement dictée par la précision de leurs résultats. En d’autres termes, les équipes informatiques peuvent ne pas identifier correctement les vulnérabilités les plus urgentes détectées par l’analyse. Tout aussi grave, ils fournissent souvent des faux positifs qui sont supposés être exacts. En conséquence, votre personnel informatique risque de gaspiller des ressources précieuses en essayant de corriger des vulnérabilités qui n’existent pas ou qui ne représentent pas une menace importante pour votre entreprise.

Un autre inconvénient des analyses de vulnérabilité est lié à leur nature entièrement automatisée. Cette automatisation signifie que le scanner peut ne pas comprendre les failles logiques au sein d’une application ou d’une infrastructure en nuage, ce qui le rend plus utile pour les réseaux. Ces failles peuvent potentiellement être exploitées par des pirates pour accéder à des données sensibles stockées dans votre application, ou pour réaliser des scénarios d’attaque avancés qui, par exemple, leur permettent d’accéder à votre tableau de bord d’administration.

De même, les analyses de vulnérabilité ne peuvent pas identifier les vulnérabilités propres à l’infrastructure et au contexte de votre entreprise. Une vulnérabilité connue peut avoir un comportement très différent dans votre écosystème de celui qu’elle avait lorsqu’elle a été documentée pour la première fois. Cela signifie qu’une vulnérabilité considérée auparavant comme présentant un faible niveau de risque peut s’avérer critique dans votre contexte. Les niveaux de risque du scanner n’auront pas réussi à communiquer la gravité de la vulnérabilité, vous donnant ainsi un faux sentiment de sécurité.

Tests de pénétration

Comme les analyses de vulnérabilité, les tests d’intrusion sont principalement axés sur l’identification des failles de sécurité. De même, comme les analyses de vulnérabilité, les tests d’intrusion peuvent être utilisés pour trouver des failles exploitables au sein de votre réseau. Cependant, les tests d’intrusion constituent une évaluation beaucoup plus complète et peuvent être utilisés dans un large éventail d’autres situations – comme l’identification des failles logiques exploitables au sein d’une application, le test de la segmentation correcte d’un réseau industriel pour identifier les risques potentiels d’une attaque perturbatrice, le test des privilèges des utilisateurs au sein d’une infrastructure en nuage, etc. Les tests de pénétration peuvent être adaptés à votre contexte technologique et être réalisés sur une variété de technologies ou de composants, contrairement aux scanners de vulnérabilité.

L’un des principaux avantages d’un test d’intrusion est que, contrairement à une analyse de vulnérabilité, il ne se contente pas de rechercher des vulnérabilités connues. Au contraire, un test d’intrusion permet de découvrir des vulnérabilités uniques et inconnues, et de déterminer exactement le degré de menace que chacune d’entre elles représente pour votre sécurité. Même les vulnérabilités connues peuvent fonctionner de manière très différente au sein de votre infrastructure et ne pas être identifiées par un scanner, car elles n’ont jamais été documentées dans ce contexte la première fois qu’elles ont été découvertes. Un testeur de pénétration expérimenté comprendra les configurations et le contexte spécifiques de votre environnement technologique, ce qui lui permettra d’identifier les vulnérabilités propres à votre infrastructure et de fournir des preuves de leur impact potentiel par le biais de divers scénarios d’exploitation.

Les tests de pénétration diffèrent principalement des analyses de vulnérabilité en termes de profondeur de la sonde. Une analyse de vulnérabilité s’arrête à l’identification des vulnérabilités en fonction des modèles et versions spécifiques de vos systèmes, vous laissant le soin de déterminer si la menace existe ou si elle représente un risque dans votre contexte spécifique. Un test d’intrusion, au contraire, tente d’exploiter les vulnérabilités et de s’introduire dans vos systèmes aussi loin que possible, afin de déterminer les impacts potentiels que chaque vulnérabilité pourrait avoir sur votre entreprise. Ils fournissent également des preuves techniques et les étapes suivies pour exploiter une vulnérabilité, ainsi que des suggestions personnalisées soutenues par des ressources externes pour aider votre équipe à mettre en œuvre les mesures correctives. Ils classeront également chaque vulnérabilité par ordre de priorité en fonction de son degré de gravité et de la probabilité qu’un pirate la reproduise, ce qui permettra à votre personnel informatique de concentrer ses efforts sur les risques les plus importants.

Une analogie utile peut rendre plus claire la différence entre les analyses de vulnérabilité et les tests d’intrusion. Pensez à votre infrastructure comme étant composée d’une variété de portes différentes. Un détecteur de vulnérabilités s’approche de chacun d’eux et vérifie si la porte est déverrouillée. Un test d’intrusion, en revanche, ouvre les portes non verrouillées pour déterminer exactement où elles mènent et ce qui pourrait se produire si cette porte était ouverte.

Les tests de pénétration exigent beaucoup plus de compétences que les analyses de vulnérabilité et sont généralement effectués par des fournisseurs tiers possédant les qualifications appropriées. Le testeur apportera une richesse d’expérience qui lui permettra de contextualiser et de prioriser chaque vulnérabilité qu’il découvrira. Ces connaissances leur permettent de dresser un tableau précis du potentiel de dommages de chaque vulnérabilité.

Un testeur de pénétration s’appuie également sur de nombreuses méthodologies et normes de test d’intrusion afin d’évaluer plus précisément la vulnérabilité. Chacune de ces méthodologies et normes fournit des outils avancés, des scripts et des vecteurs d’attaque couramment utilisés par les pirates pour exploiter une vulnérabilité – par exemple, en exploitant les privilèges de l’utilisateur ou en introduisant des logiciels malveillants dans le réseau.

Comme les tests d’intrusion exigent un niveau plus élevé de connaissances et d’expertise, ils sont plus coûteux et plus longs à réaliser que les analyses de vulnérabilité. Bien entendu, le coût exact d’un test d’intrusion dépend d’une série de facteurs différents, notamment de l’étendue du projet, de l’approche de test utilisée et du niveau d’expertise du testeur, mais le retour sur investissement d’un test d’intrusion est de loin supérieur à celui d’une analyse de vulnérabilité.

En conclusion

Dans le monde technologique en constante évolution d’aujourd’hui, il est essentiel d’utiliser une combinaison stratégique d’analyses de vulnérabilité et de tests d’intrusion pour éviter des incidents coûteux. Pour en savoir plus sur ce qu’il faut faire pour protéger votre entreprise contre les acteurs malveillants, prenez contact avec un spécialiste certifié.

Abonnez-vous à Notre Infolettre !

Restez au fait des risques de cybersécurité, de l’évolution des menaces et de l’actualité du secteur.

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Partager cet article sur les médias sociaux :

Articles de Blogue Récents

Services en Vedette

Catégories

Les Derniers Articles de Blogue de Vumetric

Qu’il s’agisse des dernières tendances du secteur ou des bonnes pratiques à adopter, apprenez-en davantage sur la cybersécurité:

COMMENCEZ DÈS AUJOURD'HUI

Faites-nous part de vos besoins
Obtenir une réponse le même jour

Vous avez une demande urgente ? Appelez-nous au 1-877-805-7475 ou Prenez rendez-vous.

Une fois le formulaire envoyé :

Un expert vous contactera pour se renseigner sur votre projet de cybersécurité

La portée du projet sera défini (environnement cible, délais, exigences, etc.)

Une soumission détaillée comprenant un prix tout inclus vous est envoyée

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

ÉDITION 2024

Guide de l'Acheteur de Tests d'Intrusion

Tout ce que vous Devez Savoir

Planifiez et réalisez des projets de test d’intrusion avec succès.

PLANIFIER UNE RENCONTRE

Saisissez Votre Adresse Courriel

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

* Pas de fournisseur de courrier électronique gratuit (par exemple : gmail.com, hotmail.com, etc.)

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.