Qu’est-ce que la Conformité GDPR ?

Table des Matières

La conformité au GDPR est une préoccupation majeure pour les entreprises du monde entier depuis la promulgation du Règlement général sur la protection des données (GDPR) en mai 2018. Le GDPR est une loi qui oblige les entreprises à protéger les données personnelles et la vie privée des citoyens de l’Union européenne (UE) pour les transactions effectuées dans leurs États membres. Le GDPR s’applique à toute organisation opérant au sein de l’UE ainsi qu’à celles travaillant en dehors de ses frontières fournissant des biens ou des services sur le marché de l’UE.

Dans cet article de blog, nous expliquerons ce qu’est la conformité au GDPR, comment elle fonctionne et quelles sont ses exigences, et qui doit se conformer au GDPR. Nous aborderons également les amendes pour non-conformité au GDPR.

Qu’est-ce que la conformité GDPR ?

La conformité au GDPR est un ensemble de réglementations que les entreprises doivent suivre pour protéger les données personnelles et la vie privée des individus au sein de l’Union européenne (UE). La conformité au GDPR est entrée en vigueur le 25 mai 2018 et s’applique à toute organisation opérant au sein de l’UE, ainsi qu’à celles travaillant en dehors de ses frontières fournissant des biens ou des services sur le marché de l’UE. Par exemple, la conformité au GDPR s’appliquerait à une entreprise basée aux États-Unis qui vend des produits à des clients dans l’UE

La conformité au GDPR oblige les entreprises à prendre des mesures pour protéger les données personnelles des individus au sein de l’UE et prévoit des sanctions strictes pour les entreprises qui ne se conforment pas au RGPD.

Comment fonctionne la conformité GDPR ?

La conformité au GDPR fonctionne en obligeant les entreprises à prendre des mesures pour protéger les données personnelles et la vie privée des individus au sein de l’UE La conformité au GDPR oblige les entreprises à se conformer à de nombreuses exigences pour garantir la confidentialité et la sécurité des données, notamment les suivantes :

  • Obtenir le consentement explicite des personnes avant de collecter, d’utiliser ou de partager leurs données personnelles.
  • Tenir des registres du consentement qu’ils ont reçu des individus.
  • Fournissez aux individus des informations claires et concises sur leurs droits en vertu du GDPR.
  • Permettre aux individus de retirer leur consentement à tout moment.
  • Supprimer les données personnelles des personnes ayant retiré leur consentement.
  • Gardez les données personnelles en sécurité et protégez-les contre tout accès, utilisation ou divulgation non autorisés.

Quelles sont les exigences de conformité GDPR ?

Voici 11 exigences clés pour la conformité GDPR :

1. Limitation de la finalité, des données et du stockage

L’article 5 du GDPR indique que les organisations ne peuvent collecter des données personnelles que dans un but précis et qu’elles sont tenues de documenter ce but, garantissant ainsi que les informations sont supprimées lorsqu’elles ne sont plus nécessaires.

2. Traitement légal, équitable et transparent

L’article 5 du GDPR indique également que les organisations doivent avoir documenté une raison légitime pour le traitement des données personnelles et que les personnes concernées sont conscientes de la manière dont leurs informations sont traitées et utilisées.

3. Consentement

Le consentement à l’utilisation des données d’un individu doit être donné avec une action claire et sans équivoque, ce qui signifie que les individus ont besoin d’un mécanisme exigeant leur action délibérée pour s’inscrire, comme cocher une case.

4. Droits des personnes concernées

Le GDPR protège les huit droits fondamentaux suivants pour les individus :

  • Le droit d’accès : Les individus peuvent soumettre une demande d’accès aux données personnelles (DSAR) exigeant que les organisations fournissent une copie de toutes les données personnelles qu’elles détiennent à leur sujet en tant qu’individus.
  • Le droit de rectification : Les personnes peuvent demander que des données personnelles inexactes ou incomplètes soient mises à jour.
  • Le droit d’être informé : Les organisations doivent indiquer aux individus quelles données, comment et pendant combien de temps elles seront utilisées, conservées ou partagées avec des tiers.
  • Le droit d’opposition : Lorsque les organisations traitent des données personnelles en utilisant un intérêt légitime, les individus peuvent s’opposer à ce que ces données soient traitées.
  • Le droit à la portabilité des données : les individus sont autorisés à obtenir et à réutiliser leurs données personnelles (initialement fournies aux organisations par consentement légal) à leurs propres fins dans différents services.
  • Le droit à l’effacement : Les personnes peuvent demander que leurs données soient effacées dans certaines situations, à savoir lorsqu’elles ne sont plus nécessaires, ont été initialement traitées illégalement ou ne répondent plus à l’exigence légale pour laquelle elles ont été collectées.
  • Le droit à la limitation du traitement : En alternative au droit à l’effacement, le droit à la limitation du traitement s’applique lorsque les personnes n’utilisent plus le produit ou le service pour lequel leurs données ont été initialement collectées, obligeant les organisations à limiter la manière dont elles utilisent ces données.
  • Tous les droits pour la prise de décision automatisée, à savoir le profilage : Le GDPR comprend des dispositions pour les décisions prises sans intervention humaine – y compris le profilage – permettant aux individus de contester et de demander une révision du traitement de leurs données s’ils estiment que les règles n’ont pas été respectées.

5. Analyse d’impact sur la protection des données

L’article 35 introduit le concept d’analyses d’impact sur la protection des données, ou DPIA, qui doivent être réalisées lorsqu’une organisation envisage d’utiliser de nouvelles technologies qui pourraient présenter un risque élevé pour la protection des droits et libertés des individus.

6. Confidentialité dès la conception

Le GDPR rend ce concept obligatoire, indiquant que les organisations de données doivent tenir compte des préoccupations en matière de confidentialité et de protection des données lors de la conception de nouveaux produits ou services, et non rétroactivement.

7. Violations de données personnelles

L’article 4 définit une violation de données à caractère personnel comme un événement entraînant la destruction, la perte, l’altération, la divulgation non autorisée ou l’accès accidentel ou illicite à des données à caractère personnel transmises, stockées ou autrement traitées.

8. Transferts de données

Si vous transférez des données vers un pays tiers, vous devez utiliser l’une des protections décrites à l’article 46. Les organisations limitant leur transfert de données personnelles au sein de l’UE ne sont pas tenues de prendre des mesures supplémentaires pour protéger leurs données.

9. Sensibilisation et formation

La formation de sensibilisation du personnel est obligatoire pour la conformité au GDPR, ce qui signifie que chaque employé manipulant des données personnelles ou responsable de la supervision des pratiques de protection des données doit être formé sur ses responsabilités et les menaces que ces responsabilités impliquent.

10. Délégué à la protection des données

L’article 39 décrit les exigences pour qu’un délégué à la protection des données (DPD), un expert indépendant en protection des données, soit nommé pour conseiller une organisation sur la manière de se conformer aux exigences du GDPR.

11. Sécurité du traitement

L’article 32 oblige les organisations à « mettre en œuvre un processus pour tester, évaluer et évaluer régulièrement l’efficacité des mesures techniques et organisationnelles pour assurer la sécurité du traitement des données ». Les tests d’intrusion pour la sécurité du réseau sont un moyen d’y parvenir.

Qui doit se conformer au GDPR ?

Toutes les entreprises qui traitent les données de personnes dans l’UE, qu’elles soient basées à l’intérieur ou à l’extérieur de l’UE. Cela inclut les entreprises qui offrent des biens ou des services à des personnes dans l’UE, même si elles n’y sont pas basées.

Quelles sont les amendes en cas de non-conformité au GDPR ?

Le GDPR impose des amendes pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros, ou jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires annuel mondial d’une entreprise, selon le montant le plus élevé, en cas de non-conformité avec le RGPD. Ces amendes peuvent être infligées pour diverses infractions, notamment le fait de ne pas avoir mis en place de mesures de sécurité des données adéquates, de ne pas avoir informé les personnes d’une violation de données ou de transférer des données vers un pays tiers sans protections adéquates en place. Le GDPR donne également aux individus le droit de déposer une plainte auprès de l’autorité de contrôle s’ils estiment que leurs droits ont été violés.

Emballer

Le règlement général sur la protection des données (GDPR) est l’un des textes législatifs les plus importants sur la protection des données à avoir été adopté ces dernières années. C’est également l’une des lois les plus strictes en matière de confidentialité et de sécurité au monde, imposant des obligations à toute organisation collectant des données pour des particuliers dans l’UE. Avec tant d’organisations confiant désormais leurs données à des services cloud, où les failles de sécurité constituent un risque quotidien, garantissant votre conformité avec GDPR pourrait s’avérer écrasante. C’est là que les services de conformité GDPR pourraient être utiles. Nous pouvons aider votre organisation à rationaliser le processus de conformité et à répondre aux exigences de traitement des données avec peu de frais généraux.

De plus, votre conformité au GDPR présente de solides avantages, à savoir renforcer la confiance des consommateurs, améliorer la sécurité et la réputation de vos données et développer un avantage concurrentiel. Ces avantages sont soit inclus soit complétés parmi les 5 avantages de la conformité PCI-DSS ou les 4 avantages de la conformité SOC .

Contactez-nous si vous avez besoin d’aide pour votre conformité GDPR .

Partagez cet article sur les réseaux sociaux:

Abonnez-vous à l'Infolettre!
Abonnez-vous à notre bulletin mensuel pour rester au fait des principaux risques de cybersécurité.

Publications Récentes

Catégories

Principaux Services

Les Dernières Articles de Vumetric

Qu’il s’agisse des tendances du secteur ou des meilleures pratiques recommandées, lisez-le ici en premier :

Faites nous part de vos besoins.
Obtenez une réponse le même jour ouvrable.

Faites nous part de vos besoins. Obtenez une réponse le même jour ouvrable.

Complétez le formulaire suivant et obtenez la réponse d’un expert le prochain jour ouvrable.
Un besoin urgent? Appelez-nous au 1-877-805-7475 ou prenez rendez-vous.

Une fois le formulaire envoyé:

  • Nous vous contactons pour connaître vos objectifs
  • Nous travaillons ensemble pour définir la portée du projet.
  • Vous obtenez une soumission tout incluse, sans engagement.

Scroll to Top

PRENEZ RENDEZ-VOUS AVEC UN EXPERT

Entrez Votre Courriel Corporatif